• Project rub

    Etrange initiative de la part de Sega qui nous propose, pour le lancement de la Nintendo DS, un soft totalement hors normes et au titre peu évocateur. Le fait que la jaquette du jeu nous présente une jeune fille dévêtue sur un fond qui fait très jeu de danse ne fait que renforcer le sentiment de perplexité qui nous assaille lorsqu'on découvre Project Rub. Alors si vous voulez savoir de quoi il retourne, lisez la suite.

    Project Rub

    Egalement nommé Feel The Magic : XY/XX outre-Atlantique, Project Rub nous met dans la peau d'un monsieur tout le monde victime d'un incident tragique mais néanmoins courant : le coup de foudre. Le but du jeu consiste donc ni plus ni moins à aider le jeune homme à se faire remarquer de la fille de ses rêves dans une vaste tentative de drague qui vire rapidement au grand n'importe quoi. Celui-ci va en effet se retrouver mêlé à la troupe des Rub Rabbits, des types fourbes aux oreilles de lapin qui vont tout faire pour le mettre dans les situations les plus incroyables. On devine facilement le "happy end" qui se dessine derrière cette épopée irréaliste, alors pour éviter que les joueurs n'aient l'idée saugrenue d'appliquer le plan Project Rub pour leur propre compte, Sega a glissé un message d'avertissement : "n'essayez pas de recréer les situations présentées dans le jeu !". Les paragraphes suivants ont pour but de vous démontrer que, de toute façon, vous auriez bien du mal à y parvenir.

    Test Project Rub Nintendo DS - Screenshot 4Faites tomber les scorpions sans toucher la jeune fille.

    Project Rub n'est pas seulement un jeu " concept" qui profite d'un scénario et d'un système de jeu délirants. C'est aussi l'un des tout premiers titres Nintendo DS qui exploite exclusivement les propriétés tactiles de la console. Tout se joue ici avec le stylet, et aucun bouton n'est utilisé dans le jeu, pas même la croix directionnelle. En plus de l'écran tactile, le soft gère également les propriétés sensitives de la console et le microphone intégré. Concrètement, on est en présence d'un titre qui n'est pas sans rappeler Wario Ware Touched dans sa construction. La progression se déroule sous forme de défis, généralement courts, qu'il faut réussir pour faire avancer le scénario. Si la plupart des épreuves font intervenir le stylet, on en trouve quelques-unes qui font appel à la voix et au souffle. La dame de vos pensées vous tourne le dos ? Hurlez votre amour pour attirer son attention, et tant pis si votre entourage vous prend pour un psychopathe. Votre future moitié est en train de se noyer ? Alors soufflez de toutes vos forces pour guider votre voilier dans sa direction ! Voilà le genre d'épreuves incroyables qu'on vous demandera de réaliser dans Project Rub, et je vous réserve encore quelques exemples pour la suite.

    Test Project Rub Nintendo DS - Screenshot 5Ici, vous devez carrément souffler sur la console pour éteindre la bougie !

    Vous n'avez pas peur du ridicule ? Tant mieux, mais ça ne suffira pas pour triompher si vous ne faites pas également preuve de détermination et de persévérance pour mener le plan de drague à son terme. Déjà, il va falloir faire preuve d'adresse et d'habileté dans des épreuves où la précision est de mise. Inutile de vous dire qu'il vaut mieux ne pas trembler lorsque vous roulez sur une poutre au volant d'un monocycle. Réflexes et anticipation vous aideront à surmonter la plupart des obstacles, à condition de ne pas vous laisser déconcentrer par le caractère loufoque des situations dans lesquelles vous vous retrouverez. Mais quoi de plus naturel que de se prendre pour une quille humaine ou de faire remonter des poissons dans l'estomac d'un individu pour les lui faire recracher ? De temps à autres, un combat de boss vous permettra de prouver que votre endurance est à la mesure de votre détermination. Parmi les challenges les plus éprouvants, on vous fera repousser un troupeau de 100 taureaux en furie en évitant des skieurs (!), catapulter des piétons sur un véhicule en fuite (!!) ou encore mettre le feu à une plante carnivore. Déjà relativement long et éprouvant, ce type de défis devient vite cauchemardesque lorsqu'on vous demande de les réussir à la suite avec seulement trois vies.

    Test Project Rub Nintendo DS - Screenshot 6Aidez cet homme à cracher le poisson qui nage dans son ventre.

    En plus des épreuves citées au-dessus, il ne faut pas oublier les scènes dites "d'amour". Concrètement, vous vous retrouvez en tête-à-tête avec la fille et devez profiter de la situation pour tenter une approche. Un bon prétexte pour essayer de toucher la jeune fille de façon indirecte en retirant de la boue sur ses vêtements, en déboutonnant son haut trempé ou en chassant les guêpes qui s'approchent d'elle. Tout ceci s'accompagne d'une musique pleine de légèreté et de petits cris ridicules qui montrent bien que le jeu ne se prend pas au sérieux. Toujours dans cet esprit, il est possible de dénicher des lapins durant les démos intermédiaires pour débloquer ensuite des accessoires qui permettront de choisir l'allure de sa dulcinée dans le mode Folie, dans le but avoué de la tripoter sur l'écran tactile... Reste ensuite la question de la durée de vie. Si Project Rub est typiquement le genre de jeu qu'on ne peut pas lâcher avant de l'avoir terminé, vous ferez le tour des 29 épreuves réparties sur 18 phases en moins de quatre heures. Même s'ils sont généralement très fun, les mini-jeux ne sont pas franchement nombreux, malgré la possibilité de les refaire en mode Mémoire dans n'importe quel ordre pour tenter d'aller le plus loin possible dans les modes de difficulté. Le titre de Sega n'en demeure pas moins un jeu drôle, original, inventif et prenant, qui s'inscrit aux côtés de Wario Ware Touched parmi les titres les plus inclassables et les plus amusants sur DS.

    Romendil, le 09 mars 2005

     


    En Bref...

    Graphismes 14/20

    Le style graphique contribue énormément à l'ambiance du jeu dont l'esthétique se veut très moderne. Même les mini-jeux ont bénéficié d'un soin minutieux au niveau des détails malgré certaines inégalités.

    Jouabilité 17/20

    Le gameplay est résolument original et audacieux. Vous allez passer maître dans l'art du frottage, grattage et pointage de DS. Il faut parfois carrément souffler sur l'écran tactile pour éteindre des bougies ou pour pousser un voilier sur l'eau. Le tout fonctionne parfaitement avec une réelle précision.

    Durée de vie 13/20

    Les 29 défis ne sont pas suffisants pour tenir sur la durée. On fait le jeu d'une traite en quelques heures avant de passer dans le mode Mémoire pour tenter d'améliorer ses scores. Le mode Folie est en revanche complètement anecdotique.

    Bande son 15/20

    Tout comme la réalisation graphique, la bande-son est essentielle à l'atmosphère du jeu. On a droit à toutes sortes de cris, de digits vocales et de musiques chantonnées de façons diverses qui ne manquent pas de faire leur petit effet.

    Scénario 15/20

    L'histoire se résume à un plan de drague qui vire au cauchemar. Attendez-vous à quelque chose de vraiment déjanté niveau scénario.

    Note Générale 15/20

    Project Rub constitue une excellente surprise pour le lancement de la Nintendo DS. Ce jeu "concept" fait très fort en matière d'originalité et propose un gameplay idéalement pensé pour la nouvelle portable de Nintendo. Le jeu fait preuve d'une précision étonnante et propose des épreuves réellement intéressantes mais malheureusement trop peu nombreuses pour élever la note. Tous ceux qui adorent déjà Wario Ware ne pourront que succomber aux charmes de Project Rub.

    Note des lecteurs : 15 /20

    Lire les 24 commentaires


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :