• Les plus beau hakas!

    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    Depuis 1987, les Blacks dansent systématiquement le Haka. Les Portugais ont pu l'apprécier lors du 2ème match de la coupe du monde. Extraits : « frappez des mains sur les cuisses (...) Frappez des pieds aussi fort que vous pouvez. C'est la mort ! C'est la mort ! C'est la vie ! C'est la vie ! ». (Photo AFP)
    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    Premier duel de Hakas de cette coupe du monde : le Siva Tau samoan contre le Sipi Tau tonguien. Les rivaux du Pacifique se sont livrés un rude combat à Montpellier, et les Tonguiens se sont finalement imposés.
    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    Extraits du Siva Tau, le Haka samoan : «Samoa, allons à la guerre, Bats-toi, bats-toi, bats-toi à fond, ne lâche jamais rien, Bats-toi, bats-toi, bats-toi à fond, Samoa, il faut tout donner (...) Voici mon coeur, voici mon âme, je suis un guerrier ».
    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    Extraits du Sipi Tau , le Haka tonguien : «Ma volonté est la victoire ou la mort », « le Tonga mourra pour cette devise ». « Pour les demis et les trois quarts, je suis sans pitié (...) avants et troisième ligne je vais dévaster, écrasant les coeurs courageux je bois l'océan, je mange le feu ».
    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    Extraits du Haka samoan, le Siva Tau : « Je suis un guerrier, je suis le Manu Samoa ». Manu Samoa était jadis un grand chef de guerre. Le capitaine de l'équipe Semo Setiti explique : « çà nous motive de penser à nos ancêtres. Comme eux nous ne faisons jamais un pas en arrière ».
    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    « Faites face ! Faites face en rang. Soyez solides et rapides. Devant le soleil qui brille ».Byron Kelleher et les All blacks, grands favoris de cette Coupe du monde, rendent hommage à leurs ancêtres maoris quand ils dansent le Haka.
    Le Haka est à l'origine une danse guerrière séculaire, exprimant la joie, la colère ou la vengeance. Cette coutume des îles du Pacifique était pratiquée autrefois pour implorer le Dieu de la guerre avant de partir au combat.
    Kapa o Pango : Le Haka sanguinaire. Utilisé uniquement à trois reprises, la première fois contre l'Afrique du Sud en août 2005 , ce Haka a été critiqué par certaines équipes qui ont souligné le caractère antisportif de l'un des gestes de la chorégraphie. Les All blacks simulent en effet un égorgement.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :